Suggestion of the day

Tim Rose, justement.
Le jeune homme arpente Greenwich Village, laisse traîner
sa guitare et ses oreilles et accouche en 1967 de ce disque renversant.

Il en profite pour y glisser ses propres adaptatations de “Morning Dew”
(remember Bonnie Dobson?) et de Hey Joe (dont la version influencera Hendrix en personne), semant au passage, le trouble sur les origines
de ces chansons.

Difficile de lui en tenir rigueur à l’écoute de ces interprétations fiévreuses. Ou de l’allure du gaillard sur la pochette, allez savoir.

En 1986, Nick Cave dynamite “Long Time Man”, traditionnel revisité
sur cet album par un Tim rose décidément aussi inspiré qu’inspirant.

M.

Tim ROSE
s/t

Suggestion of the day

Auteure, compositrice et interprète canadienne, Bonnie Dobson
écume les coffeehouse du circuit folk des années 60 et pond
le tragique et inoubliable “Morning Dew”, morceau repris par
Grateful Dead, Jeff Beck, Lee Hazlewood ou Tim Rose…

Sort en 1969, cet album miraculeux, aux arrangements parfaits et
à la basse ronde, où le morceau trouve enfin une place de choix.

Troisième version différente du classique “Everybody’s Talking”
en suivant, sois dit en passant …

M.

Bonnie DOBSON
“s/t”

Suggestion of the day

Speaking of Nilsson,
Harry, a pondu des disques incroyables comme “Aerial Ballet” ou ce “Schmilsson”, disque à son image, sensible, fougueux et un brin
caractériel…

Confinement ou pas, pensez à vous habiller quand même…

M.

Harry NILSSON
“Schmilsson”

Dear friends,

Chers amis, beste vrienden…

Depuis une semaine, en ces temps qui n’épargnent personne,
votre disquaire a momentanément fermé ses portes.
Cela prendra le temps que la santé de tous ne soit plus engagée.

L’un des plus grands plaisirs de ce travail et de cette vie faite de musique reste de partager les sons d’un bonheur sans équivoque.
Au comptoir ou sur la toile, ces instants de dialogue ou
de mise en commun manquent forcément.

C’est pourquoi, dans le simple but de substituer la monotonie à l’évasion, nous tenterons de proposer ponctuellement quelques suggestions d’écoute, à consommer sans la modération de rigueur en pareil contexte.

Prenez soin de vous et des autres…

                … à l’image de cette attendrissante photo qui illustre l’album « Fred Neil », fascinant disque du songwriter éponyme, principalement reconnu pour les interprétations qu’ont données Harry Nilsson, Karen Dalton ou Tim Buckley de ses imparables chansons…

M.

Fred NEIL
s/t