Albums of the week

 Jason MOLINA
Eight Gates

(DD)

“De passage à Londres entre 2007 et 2008, l’âme tourmentée
de SONGS: OHIA, disparu à 39 ans, enregistre neuf titres enfin publiés.
Immuables chant magnétique et voix intense, toujours inspirés
par la country chère à ses origines.

—–

ROSE CITY BAND
Summerlong
(Yves)

Seconde échappée solo remarquable pour Ripley JOHNSON,
leader chanteur/guitariste de WOODEN SHJIPS et moitié masculine
de MOON DUO. La course est gagnée d’avance si vous avez déjà misé
sur Steve GUNN, J.J. CALE et le GRATEFUL DEAD. ”
—-

IMPERIAL TRIUMPHANT
Alphaville
(Massimo)

“Les New-yorkais continuent de fouler les terres arides où jazz
et avant-garde se fondent dans le métal extrême. Une approche conceptuelle
au service d’une réelle vision globale sans limite aucune.
Il faut apprécier
le black metal vous me direz. Et bien, pas forcément, je vous répondrais…
—-

 

 



Les mercredis de rattrapage

 Jonathan BREE
After The Curtains Close
(Yves)

Figure excentrique de la scène indie néo-zélandaise, Jonathan BREE distille de façon lancinante sa pop précieuse, orchestrale et nébuleuse.
On pense à Neil HANNON (DIVINE COMEDY) qui rencontrerait The NATIONAL le temps d’un album…
—–

CORIKY
s/t
(Massimo)

“Le plaisir simple de retrouver Ian MacKAYE et Joe LALLY (sans occulter Amy FARINA), ce son brut et franc, typique de FUGAZI et de leur descendance et ce souffle engagé et frondeur cher à nos oreilles éduquées aux tonalités crues des 90’s…”
—–



Albums of the week

 FONTAINES D.C.
A Hero’s Death

(DD, Jack)

“Le groupe post-punk irlandais remet ça avec un second album
plus sombre et morose, évoquant JOY DIVISION dans l’esprit et dans
le ton mais en moins explosif. Digne successeur de “Dogrel“.”
—–

CRACK CLOUD
Pain Olympics
(Massimo)

Le collectif canadien propose sa vision communautaire avec un album aussi varié qu’insaisissable. “Based On True Shit” comme le précise ouvertement
la pochette. Et à l’écoute de cette plaque mutante et tortueuse, on est
résolument prêt à les croire !

—–

 

 

 



Albums of the week

 HOWLING
Colore

(DD)

“Ry X (the ACID) et le germanique Frank Wiedemann (Âme)
pour une seconde collaboration après une demi-décennie de projets parallèles.
Electro rêveuse, voix légère et ambient au programme.

—–

HEADS
Push
(Jack)

Ce trio Berlinois Post-Punk Noise ne laissera pas
indifférent les afficionados du genre.
Pour les amateurs de Daughters, Girl Band, etc… ”
—-

TESKEY BROTHERS
Live At the Forum
(Yves)

Rares sont les albums live qui parviennent, dès l’entame,
à vous faire lever de votre fauteuil pour ne plus y revenir.
Les frères Teskey et leurs acolytes sont encore jeunes
mais cuisinent le blues et la soul comme leurs ainés.
Tous les ingrédients sont rassemblés, il n’y a plus qu’à laisser bouillir…
Après 80 minutes, vous n’aurez peut-être qu’un seul regret :
l’achat d’un ticket pour le Forum combiné à un aller-retour sur Melbourne.
—-

PRETENDERS
Hate For Sale

(Yves)

Ecrit uniquement avec le guitariste principal James Walbourne, Chrissie Hynde choisit de ne pas explorer de nouveaux territoires mais plutôt d’accentuer les atouts de ce groupe marquant du début des 80’s.
Du revival de haute qualité sans tricherie aucune.