Albums of the week

BALTHAZAR
Sand

(Yves)

Nos compatriotes nous avaient injecté leur Fièvre en 2019 bien avant celle que nous connaissons aujourd’hui. Il va sans dire que
ce 5ème album sera tout aussi inspiré, charmeur et sensuellement groovy que son prédécesseur. 
Une carrière Sand faute, diront certains.
—–

MENAHAN STREET BAND
The Exciting Sounds Of…
(DD)

Le collectif de Brooklyn apporte comme à l’habitude sa touche unique de soul, jazz et funk. Arsenal analogique et goûts éclectiques débouchent sur une musique au spectre plus large.”
—-

V/A
Two Synths, A Guitar
(And) A Drum Machine
(JackMassimo)

“Soul Jazz Records propose un panorama d’une scène biberonnée
au groove rigide du punk-funk, à l’âpreté de la no-wave
et au magnétisme du kraut. Un pied dans la transe, un autre sur
la piste de danse. Les futurs ESG, SUICIDE ou LIQUID LIQUID….”
—–

Leal NEALE
Acquanted With Night
(Yves)

Telle une archange enchanteresse, Lael NEALE diffuse de sa voix divine sur fond de synthétiseur Moog, 10 magnifiques petites perles folk intimistes. Si Alela DIANE et Anna St. LOUIS sont des noms qui vous sont chers, inutile de résister.”
—–

SLOWTHAI
Tyron
(Axel st.)

“Après “Nothing Great About Britain“, le rappeur britannique nous offre un projet divisé en deux parties : l’énergie turbulente de la première moitié fait place à une facette bien plus introspective dans la deuxième. Un voyage de 35 minutes
tantôt brûlant, tantôt émouvant.”

Albums of the week

TINDERSTICKS
Distractions

(DD, Yves)

“Disque résolument à part pour Stuart STAPLES & co.
Ouvert par un trip électronique de 11 minutes, suivi de 6 longues plages composées ou reprises de manière très personnelle.
Exercice surprenant et magistral, poétique et subtil.

—–

GRANDADDY
Sophtware Slump On A Wooden Piano
(DD)

“Le chef-d’oeuvre de Jason LYTLE interprété seul au piano.
Le bonhomme réanime ses pépites dans toute leur splendeur
et leur fragilité. Attention émotion !”
—-

MOOR MOTHER
Circuit City
(Massimo)

“La sortie vinyle fut reportée maintes et maintes fois.
Le voici finalement dans nos mains, l’occasion d’en parler enfin.
Véritablement conçu comme un spectacle total, le disque mêle
électronique, jazz (Irreversible Entanglements en backing band)
et activisme frénétique le long de quatre plages qui laissent pantois.
‘You can’t go to war without a drum,
you can not time travel seek outer
and inner dimensions without free jazz‘ Dixit.”



Albums of the week

DJANGO DJANGO
Glowing In The Dark

(Yves)

“Un voyage à travers des paysages sans fin, passant de la pop psyché
ensoleillée à l’étrangeté instrumentale du jeu vidéo, de la voix flottante
de Charlotte GAINSBOURG sur ‘Waking Up’ à la piste de danse avec
le funky ‘Kick The Devil Out’. Il a beau faire nuit, l’horizon est bien clair.
Nous nous reverrons en festival
.
—–

FOO FIGHTERS
Medicine At Midnight
(Yves)

De toutes les stars issues de la scène rock, Dave GROHL n’a jamais usurpé son attribut d’artiste le plus relax à la vie comme à la scène.
Un 11ème album biberonné à la coolitude qui amusera
et décomplexera tous les grincheux du genre. Dance-rock,
gros riffs et choeurs lancinants, rythmes syncopés et slow sket’ braguette, ce 11ème album sera leur Saturday Night Fever.
Je sais sur papier ça peut faire peur.
Dans nos oreilles, ça fonctionne à merveille.”
—-

Josh JOHNSON
Freedom Exercise
(Massimo)

“On avait discerné le nom de Josh Johnson dans les notes de pochettes du fantastique Suite For Max Brown de Jeff PARKER. Le natif de Chicago a laissé traîner sa patte sur les plaques de Makaya McCRAVEN ou du CHICAGO UNDERGROUND QUARTET aux côtés
de Rob MAZUREK. Pour son premier album, au titre évocateur,
le multi-instrumentiste laisse exploser tout son talent
pour les compositions aussi mouvantes qu’énergiques”.



Albums of the week

BLACK COUNTRY, NEW ROAD
For The First Time

(Massimo)

“Rejetons de l’écurie Speedy Wunderground comme BLACK MIDI,
avec qui ils ont en commun les structures alambiquées et le bonheur
de la distorsion ou SQUID, qui partagent le même plaisir de
la répétition sans retenue, les sept de BLACK COUNTRY, NEW ROAD risquent fort de squatter votre platine jusqu’à l’hiver prochain.

—–

STILL CORNERS
Last Exit
(DD, Yves)
Si pour vous, les noms de MAZZY STAR, BEACH HOUSE,
LUNA, ALLAH-LAS, et WALKABOUTS n’évoquent pas
que des noms d’astéroïdes imaginaires, cette dernière sortie
du duo américano-britannique est véritablement faite
pour vos oreilles délicates.”