Coup de coeur… littéraire !

Une fois n’est pas coutume… A l’approche de la réouverture des terrasses et des moments d’oisiveté qui en découlent, nous souhaitions vous faire part d’un coup de coeur… littéraire !
Oui, oui, votre disquaire lit mais JAMAIS pendant ses heures de travail ! On écoute de la musique, c’est déjà pas mal, non ?
 
On vous parle dès lors d’une bande dessinée ou plus précisément d’un roman graphique : les Amants d’Hérouville de Yann Le Quellec et Romain Ronzeau, qui retrace le parcours et la vie flamboyante du compositeur Michel MAGNE et de son désormais célèbre studio d’enregistrement au château d’Hérouville.Certains se rappelleront le mythique concert du Grateful Dead, d’autres le découvriront avec délectation au travers de ce magnifique document.
 
 
Pour en parler, rien de tel que de faire appel au Jules de chez Smith d’en face ou plus précisément notre Phil de chez Ber’ d’en face
(nos sympathiques voisins de chez Multi BD, vous l’aurez compris !) 
qui à travers son excellente chronique n’a d’autre but que de vous mettre l’eau à la bouche, effet garanti.
 
Une symphonie humaine flamboyante et tragique

Lorsque Michel MAGNE lance l’un des tout premiers studios résidentiels au monde dans son château d’Hérouville en 1970, il a déjà eu une vie aussi étonnante que bien remplie!
S’il est un véritable cancre, le jeune Michel Magne est un virtuose précoce et il compose rapidement ses premiers morceaux.

Au début des années ‘50, il découvre la musique électronique, multiplie les concerts et les expérimentations les plus folles.
Le succès public n’est pas au rendez-vous mais Michel Magne est à la pointe de l’avant-garde.
Son énergie et sa créativité sont sans limites et il multiplie les collaborations et les rencontres (Jodorowsky, Françoise Sagan, Boris Vian, Jean-Paul Sartre, Jean Cocteau, Henri Salvador…).

Dans les années ‘60, Michel Magne trouve enfin sa vocation et devient l’un des plus grands compositeurs de musique de films de son époque.
Sa renommée internationale va lui apporter les moyens pour financer le projet de sa vie : les studios d’Hérouville.

À partir de 1970, les plus grands noms de la musique pop (Pink Floyd, Bowie, Elton John, Bowie, Canned Heat, MC5, T-Rex, Johnny Hallyday,…) rallient le petit village d’Hérouville pour y enregistrer leurs albums dans une ambiance de fête et de liberté créée par Michel Magne.
Mais le succès des studios d’Hérouville attire la convoitise et Michel Magne est aussi naïf que mauvais gestionnaire. En quelques années, il va tout perdre, être chassé de son château et sombrer dans une profonde dépression...

Si
« Les amants d’Hérouville » nous permettent de redécouvrir l’incroyable aventure des studios d’Hérouville, ce récit met d’abord en lumière le destin hors du commun de Michel MAGNE, un compositeur flamboyant, visionnaire et excentrique qui fut l’esclave de sa passion dévorante pour la musique et tragiquement incapable de renoncer à ses rêves...

(Philippe)
 
N’oubliez pas que l’action mise en place par la Ville de Bruxelles reste toujours d’actualité.
Le commerce local à Bruxelles - commercelocal.brussels
 
Elle permet d’obtenir une remise de 20% sur vos achats que cela soit chez votre libraire ou votre disquaire préféré.
C’est si facile, il serait quand même bête de ne pas en profiter… 
 
cliquez sur BONCADO
 
Notre timidité face caméra cumulée au vieil adage « vivons heureux, vivons cachés », nous préférons laisser Bernard vous l’expliquer : ICI
 
 
Avant de vous quitter, nous souhaitions également vous remercier pour le support inconditionnel et les encouragements que vous nous avez témoignés tout au long de cette période. Certes encore incertaine mais baignée d’un espoir naissant. Santé !

Ooooh le bô bon cadeau !

En ces temps de fêtes (hum, hum) peu ordinaires, il est parfois utile et salutaire d’avoir recours à la formule magique du “bon cadeau”.

Recevoir 5€ de valeur d’achat supplémentaire par tranche d’achat de 25€,
c’est désormais possible grâce à une initiative de la Ville de Bruxelles.

On vous explique : si vous achetez, par exemple, 2 Bxl-boncadeaux d’une valeur de 30€ – soit pour 60€ – vous ne payez que 50€. 
La Ville de Bruxelles prendra en charge la différence de 10€.

  
Cela a l’air génial mais comment faire ?

1. Rendez-vous sur le site commercelocal-boncadeau.brussels

2. Choisissez CAROLINE MUSIC et achetez vos bons d’achat.
Attention, maximum 4 (quat’) bons par commerce utilisables dans l’enseigne choisie.

3. Réceptionnez vos bons par mail. 
Libre à vous de les imprimer ou de les conserver dans votre smartphone. 

4. Lors de votre visite, payez vos achats avec ces bons.


Vous pouvez également trouver CAROLINE MUSIC sur boncado.be.
Les bons cadeaux achetés via ce chemin ne bénéficient pas de l’intervention par la Ville de Bruxelles.
Par contre, vous êtes libres d’offrir le montant que vous désirez, sans montant min./max. ni tranche d’achat imposée.

Finalement, nous disposons également de nos propres chèques cadeaux “personnalisés” d’une valeur de 20€ ou 50€ à retirer UNIQUEMENT en magasin.

Belles fêtes de fin d’année à toutes et tous.

Prenez soin de vous.

CAROLINE

SUPPORT CAROLINE

CASH/CARD & CARRY mis en place via les 2 adresses mails ci-dessous :

order@carolinemusic-bxl.be

Pour vos commandes, veillez à bien préciser le format (LP, CD, DVD, édition « deluxe », indie store…) que vous souhaitez.
1 SMS/mail de confirmation vous sera envoyé.

Retrait des commandes au magasin :

Mercredi 11h-17h
Vendredi 11h-17h
Samedi 11h-17h
Dimanche 12h30-17h00

1 seule personne dans le sas d’entrée en respectant les strictes consignes de sécurité !!!
Pas d’accès autorisé au reste du magasin.
Paiement en cash ou par carte.

info@carolinemusic-bxl.be

Pour toute autre question, demande de prix, d’articles, info trafic, etc…

De notre côté, nous nous efforcerons de suivre jour et nuit vos désirs et besoins musicaux. We’ll keep united…

Pour votre facilité également, chaque semaine, nous vous ferons parvenir par newsletter, un relevé des releases/sorties du vendredi.